Les couleurs des sentiments – A1, A2, B1, B2

Cercle-chromatique-Boutet-1708

Voyons-nous tous les couleurs de la même manière ? Que symbolise le rouge pour vous ? Le bleu ? Nous vous proposons une série d’activités pour réfléchir à ces questions en classe.


Les couleurs qui nous entourent | Les couleurs des sentiments | Les couleurs des drapeaux

Des mots et des couleurs | Couleurs et publicitéLes couleurs en charades

Pour aller plus loin 


Objectif généralDécouvrir différentes représentations culturelles des couleurs
Exposer un point de vue, exprimer un sentiment
NiveauA1 à B2
PublicAdolescents/adultes
DuréeDe 45 min à 3h selon les activités
ModalitésEn autonomie et par groupes de 2-3 apprenants

 

Les couleurs qui nous entourent

Micro-compétences

– Le lexique des couleurs, de la maison, de l’école, etc. (A1-A2)
– Utilisation et accords des adjectifs qualificatifs (A1-A2)
– Les pronoms relatifs simples et composés (B1-B2)
– La cause et la conséquence (B1-B2)
– Le comparatif (A2/B2)

Déroulement

Demandez aux apprenants de noter les trois couleurs dominantes du lieu où ils se trouvent. Commencez par leur proposer ce travail dans l’environnement scolaire : la salle de classe, la cantine, la cour de l’école, la bibliothèque, etc.

– Pour les débutants, indiquez seulement les couleurs suivantes : rouge, bleu, jaune, vert, noir, blanc, violet, orange, marron, gris.
– Pour les niveaux plus avancés, faites appel à ce que M. Pastoureau nomme les demi-couleurs : rose bonbon, gris souris, bleu marine, etc.

Suite à ce relevé, demandez aux apprenants de comparer leurs observations en petits groupes dans le but de faire une proposition collective à la classe. Ont-ils repéré les mêmes couleurs, les voient-ils de la même manière ? On le sait, selon les cultures, certains bleus peuvent être par exemple classés dans la catégorie « vert » ou inversement. Chaque groupe présente ensuite sa réponse à la classe.

Si vous souhaitez approfondir ce travail, proposez aux apprenants de réaliser la même expérience dans des lieux tels que des grandes enseignes de restauration rapide, des pharmacies, des supermarchés, etc. Ce travail peut les amener à émettre des hypothèses sur l’adéquation entre une (des) couleur(s) et la (les) fonction(s) d’un lieu ou une (des) couleur(s) et l’ambiance d’un lieu, etc.

Spectrum_roygbiv
La lumière visible : la partie visible par l’oeil humain du spectre électromagnétique.

Les couleurs des sentiments

Micro-compétences

– Le lexique des couleurs et des sentiments (A1-A2)
– Utilisation et accord des adjectifs qualificatifs (A1-A2)
– Le présent, temps des vérités générales (A2-B2)
– Les pronoms relatifs simples et composés (B1-B2)
– La cause et la conséquence (B1-B2)
– Le comparatif (A2/B2)

Déroulement

Notez par exemple au tableau : rouge, vert, jaune, bleu, noir, blanc. Proposez une liste de sentiments et d’émotions plus ou moins développée selon le niveau du groupe : La surprise, la fureur, l’énervement, la colère, le dépit, la peur, l’angoisse, la frayeur, l’amour, la haine, l’amertume, l’amitié, la honte, la joie, le bonheur, la sérénité, le désir, la pureté, la mélancolie, etc.

Demandez à chaque apprenant d’associer une couleur à un sentiment et de comparer sa réponse avec celle de son voisin avant de proposer une mise en commun : avez-vous proposé des associations identiques à celles de votre voisin ? Lesquelles ?

Dessinez un tableau (une colonne = une couleur), demandez à chaque apprenant de présenter ses réponses et notez-les au tableau. Certaines couleurs regroupent-elles davantage de sentiments positifs que de sentiments négatifs ? Selon vous, pour quelles raisons ?

Passez de groupe en groupe afin de vous assurer que leur réponse à la dernière question est argumentée et illustrée d’exemples. Proposez ensuite à chaque groupe de présenter son analyse à la classe, sollicitez les autres groupes pour commenter cette analyse : Qu’en pensent-ils ? Ont-ils d’autres idées ?

Ce travail peut être prolongé par un exercice sur les couleurs portées dans les pays des apprenants pour des cérémonies comme les mariages, les enterrements, etc.

drapeau_du_monde
Le drapeau du monde, Paul Carroll, 1988

Les couleurs des drapeaux

Micro-compétences

– Le lexique des couleurs (A1)
– Accord du nom et de l’adjectif qualificatif (A1-A2)
– La cause et la conséquence (B1-B2)
– Les temps du passé : imparfait et passé composé (A2-B1), plus-que-parfait et passé simple (B2)

Déroulement

Vous pouvez introduire cette activité par une présentation des couleurs du drapeau du pays où vous enseignez.

Proposez aux apprenants de réaliser des recherches (si nécessaire) pour expliquer les couleurs du drapeau de leur pays ou du pays de leur voisin de classe. Demandez-leur de réaliser ensuite une affiche pour présenter le résultat de ces recherches. Cette affiche sera le support lors de la présentation du drapeau et pourra être ensuite accrochée en classe.

Donnez des consignes claires du type : l’affiche doit contenir le drapeau en couleur, le nom du pays, des légendes claires et lisibles ainsi qu’un texte de 3 à 5 lignes qui présente les significations des couleurs du drapeau. Vous pouvez accompagner ces consignes d’un exemple.

couleur3

Des mots et des couleurs

Durée        De 1 h 30 à 2 h

Supports     Dictionnaires unilingues (au moins un par groupe)

Micro-compétences

– Le lexique des couleurs et des sentiments (A1)
– Accord du nom et de l’adjectif qualificatif (A1-A2)
– Le présent : temps des vérités générales et des maximes (A2-B2)
– Valeurs et emploi des conjonctions de cause (B1-B2)
– Les temps du passé : imparfait et passé composé (A2-B1), plus-que-parfait et passé simple (B2)
– Le comparatif (A2-B2)
– L’expression de l’hypothèse (A2/B2)

Déroulement

Notez au tableau :
En russe, krasnoï peut signifier rouge ou beau.
En espagnol, colorado peut signifier rouge ou coloré.
En français, bleu peut signifier la couleur, un hématome ou une viande saisie (adjectif).

(Vous pouvez bien sûr enrichir ce corpus par des exemples dans d’autres langues.)

Demandez aux apprenants de lire avec attention les différentes significations des mots puis questionnez-les :
Selon vous, comment pourrait-on interpréter la polysémie du mot krasnoï ? Exemple : la couleur rouge est-elle perçue de manière positive dans cette culture ? (couleur du drapeau russe, Place Rouge, etc.) Celle du mot colorado ? Exemple : la couleur rouge serait-elle la couleur par excellence ? Selon vous, comment la couleur rouge est-elle perçue dans la culture ibérique ?

Proposez-leur de chercher en petits groupes de 2-3 d’autres exemples de noms de couleurs polysémiques ainsi que des expressions utilisant des noms de couleur en français, dans leur langue maternelle ou dans une autre langue étrangère qu’ils maîtrisent.

Chaque groupe présente ensuite à la classe ses exemples et les note au tableau. Réalisez un tableau à deux entrées (les couleurs et les langues) et complétez-le avec les propositions des apprenants afin de les organiser en corpus.

Vous pouvez utiliser ce tableau pour repérer les similitudes et les différences entre les langues au niveau de la polysémie des noms de couleur ou des utilisations des noms de couleur dans les expressions. Par exemple, en français, on peut noter que le mot rouge est rattaché à la chaleur, au feu et aux émotions fortes (négatives et positives). Indiquez une couleur à étudier à chaque groupe qui présentera ensuite à la classe ses observations et son analyse du corpus.

Il est possible de proposer une approche thématique du tableau. Par exemple, demandez aux apprenants de noter quelles sont les couleurs utilisées, en français et dans les autres langues, dans les expressions sur l’amour, la colère, la tristesse ou la pureté. Ce travail peut ensuite donner lieu à une analyse des différences et des analogies observées.

Deux exemples en français

  • Rouge

Le mot rouge peut renvoyer à : la couleur rouge ; un partisan de l’action révolutionnaire ; des cheveux roux ; un cosmétique coloré pour les lèvres (abréviation de rouge à lèvres) ; la coloration du visage sous l’effet d’une émotion, d’un effort, etc. (« Il était rouge de colère ») ; un objet qui a été porté à incandescence ; du vin.

Quelques expressions : être rouge comme une tomate ; être rouge de honte, de colère, de plaisir ; être dans le rouge ; voir rouge ; avoir le rouge au front.

  • Noir

Le mot noir peut renvoyer à : la couleur qui absorbe la lumière ; celui/celle qui a la peau très foncée ; assombri par la crasse ; sombre ; sans lumière ; triste (une idée noire) ; malheureux ; méchant (un regard noir) ; mauvais ; secret (caisse noire) ; illégal (travail au noir) ; ivre (familier) ; maladie de certaines plantes (botanique).

Quelques expressions : noir sur blanc (par écrit) ; faire du marché noir (vendre clandestinement des marchandises rares ou illicites) ; roman noir (genre de littérature policière) ; petit noir (café) ; être noir (familier, être malchanceux) ; broyer du noir (déprimer).

couleur2

Couleurs et publicité

Durée             De 45 min à 3 h (réalisation d’une affiche)

Support        Affiches publicitaires (voir liste ci-dessous)

Micro-compétences

– Les lexique des couleurs et des sentiments (A1)
– Accord du nom et de l’adjectif qualificatif (A1-A2)
– Le présent : temps de vérité générale (A2-B2)
– Valeurs et emploi des conjonctions de but (B1-B2)
– Le comparatif (A2-B2)
– L’expression de l’hypothèse (A2/B2)

Déroulement

Proposez un corpus d’affiches publicitaires qui traite d’un même thème. Nous avons sélectionné ici des affiches de campagnes publicitaires, françaises et québécoises, traitant de problèmes environnementaux.
Pour retrouver ces images sur la toile, cliquez sur les liens ci-dessous.

Dégoûtant ? À Paris aussi ! (1)
Inaceptable ? À Paris aussi ! (2)
Affiche de l’association WWF contre la déforestation
Arrêtez vos salades
Recyclons !
Cet été, soyez bleu !
Le climat, ma planète et moi !

Demandez aux apprenants de noter les couleurs dominantes de quelques affiches publicitaires dans ce corpus (4-5 minimum). Puis, divisez la classe en groupes pour la phase d’élaboration d’hypothèses sur les motivations des publicitaires. Pourquoi du bleu ? Qu’est-ce que cela peut évoquer ? Quel sentiment ressentez-vous en regardant cette couleur ? Etc.
Présentez ensuite l’affiche « Arrêtez vos salades ! » et demandez aux apprenants de la comparer au reste du corpus et de relever les différences au niveau des couleurs choisies. Questionnez-les sur la présence de la couleur rouge : Que peut-elle évoquer ?

Cette activité peut être prolongée par la fabrication d’une affiche de publicité par les élèves sur le thème de l’environnement (en précisant le sujet : pollution de l’air, pollution de l’eau, déforestation, etc.), du tourisme, du voyage, etc. Dans un premier temps, proposez aux apprenants de réfléchir à ce qu’ils souhaitent dire, raconter, dénoncer avec leur affiche. Après avoir déterminé clairement leur sujet, ils notent quelques mots-clés rattachés à ce qu’ils désirent exprimer et commencent à réfléchir aux couleurs qui vont composer leur affiche. Cette étape du travail amène les apprenants à approfondir la question de la symbolique des couleurs. Pour les niveaux avancés (B1/B2), introduisez le document réalisé par l’académie de Besançon d’après les travaux de Pastoureau sur la symbolique des couleurs ou des extraits des interviews de Michel Pastoureau.

Lors de la phase de réalisation de l’affiche, il est possible de travailler à partir de  photographies1, de dessins ou de collages. Au collège et au lycée, cette affiche pourrait éventuellement être réalisée en cours d’arts plastiques.

moulin_rouge
Moulin Rouge, La Goulue, une affiche d’Henri de Toulouse-Lautrec (1891)

Les couleurs en charades

Durée             1 h à 2 h

Micro-compétences

– Décomposer un mot en syllabes orales (A1-B2)
– Rédiger une brève définition d’un mot (A1-B2)

Déroulement

Divisez la classe en groupes de 2-3. Notez au tableau une charade de votre choix et demandez aux apprenants : qu’est-ce que peut être « mon premier » ? « Mon deuxième » ? Etc. Une fois que la classe a trouvé la solution, proposez cette fois plusieurs charades et demandez aux groupes de les résoudre. Pour les débutants, vous trouverez des charades sur le site pour-enfant.fr. Pour les niveaux avancés, vous trouverez sur de nombreux sites des exemples de charades plus complexes telles que celles proposées par le CRDP d’Aix-Marseille.
Exemple (A1/A2)

Mon premier coupe le bois. (scie)
Mon deuxième est une partie du visage. (nez)
Mon troisième porte les voiles d’un bateau. (mât)
Mon tout a été muet puis est devenu parlant. (cinéma)

Suite à cette activité, réalisez une fiche-outil avec la classe sur les charades afin de l’amener à repérer la structure de la charade et à élaborer une ou des méthodes de travail pour en créer : découper le mot en syllabes orales, rédiger une définition courte pour chacun des mots correspondant à ces syllabes. À ce sujet, lisez l’article de Sylvie Gachet : « Approcher le vocabulaire et la grammaire par les charades »

Préparez une série d’étiquettes indiquant des couleurs. Pour des apprenants de niveau avancé, proposez des couleurs telles que l’indigo, le pourpre, le grenat, etc. Divisez la classe en groupes de 2-3. Demandez à chaque groupe de piocher une étiquette et de réaliser une charade pour faire deviner la couleur indiquée. Ce travail peut être prolongé par des charades sur des expressions telles qu’ « être rouge comme une tomate », « voir la vie en rose », etc.

monochrome_klein
IKB 191 – Monochrome d’Yves Klein

Pour aller plus loin

– Une série d’interviews de Michel Pastoureau proposées sur le site du journal L’Express
« Le bleu : la couleur qui ne fait pas de vagues » (05/07/04)
« Le rouge : c’est le feu et le sang, l’amour et l’enfer » (12/07/04)
« Le blanc : partout il dit la pureté et l’innocence » (19/07/04)
« Le vert : tout le monde s’est mis au vert » (26/07/04)
« Le jaune : tous les attributs de l’infamie » (02/08/04)
« Le noir : du deuil à l’élégance » (09/08/04)
« Les demi-couleurs : gris pluie, rose bonbon » (16/08/04)

Présentation des ouvrages de M. Pastoureau par le Centre régional de documentation pédagogique de Caen.

Présentation du livre de M. Pastoureau, Les couleurs de notre temps, par Olivier Barrot dans
Un livre, un jour (émission du 27/06/03) (Vidéo)

Entretien avec M. Pastoureau (10/08/09), Artenet.fr (Vidéo)

« Approcher le vocabulaire et la grammaire par les charades » de Sylvie Gachet (Voir activité )

Rédaction : Aurélie Albisser

Dans la même rubrique

Et si on créait une publicité ?

Danone, Nestlé, Dior, Lancôme, LU... Autant de marques qui nous entourent. Faites découvrir à vos élèves les secrets de la publicité en les invitant à se mettre dans la peau des...

Développez l’écocitoyenneté des élèves – A1

Les dessins animés de la Fondation Nicolas-Hulot mettant en scène les aventures de Polo sont un bon support pour développer l'écocitoyenneté chez les jeunes apprenants. Nous vous...

« Super héros » mène l’enquête

Cette fiche pédagogique est la septième publiée dans le cadre du projet de collaboration entre bop.fipf.org et DramaFle. Elle s'adresse à un public d'enfants de 7 à 9 ans...

Comparer deux ou plusieurs œuvres

Les portraits peuvent être très divers, comme le montre la typologie publiée dans le dossier. On s’en aperçoit particulièrement lorsque deux ou plusieurs représentations d’un...

Mon meilleur ami (A1/A2)

Le cinéma est un support d’une grande richesse pédagogique pour motiver les élèves. Enseigner avec le cinéma permet non seulement d’apprendre la langue, mais aussi de s’immerger...

Abdelkader Djemaï, Gare du Nord (extrait) fiche A2

La gare est l’un des premiers lieux  que l’on découvre en arrivant dans un autre pays ou dans une ville étrangère. Les gares font rêver à travers leur atmosphère...

Fiche pédagogique sur la série « Dix pour cent » B1-B2

À une époque où les séries télévisées sont devenues plus créatives, plus populaires que beaucoup de productions cinématographiques, cette activité vous permettra de faire...

Logorallyes et autres activités – A1, A2, B1, B2, C1

Voici quelques pistes d'activités pour jouer avec les mots en classe de FLE. Logorallyes | Croissant | Acronymes | Anagramme | Pastiche | Centon Logorallyes Vous connaissez...

Acheter ou vendre une maison – A2, B1, B2

Comment déchiffrer une annonce immobilière ? Quels sont les termes qui reviennent ? Comment choisir sa maison ? Comment rédiger une annonce? Comment se passe une vente ? Niveaux...

Les annonces immobilières – A1, A2, B1, B2

Pas facile de trouver un logement dans un pays francophone. Cette fiche donnera des points de repère à vos apprenants pour s'orienter dans cette recherche. Niveaux : A2 à B2...

Créer un spot publicitaire – A1, A2, B1, B2

Dans la plupart des pays, la publicité fait partie du quotidien des élèves, notamment sous sa forme télévisuelle. L’activité du spot de publicitaire permet donc d’introduire en...

Le bonheur est-il à portée de main ?

Le bonheur figure au palmarès de nos vœux à l’occasion  du Nouvel An, par exemple. Mais avec quoi rime le bonheur ? Avec famille, avec amour, avec vacances ou avec...

Publicité : qui est le moins cher ? (A2)

 La publicité, sous ses différentes formes, fait partie de notre quotidien. Cette fiche pédagogique permet donc d’introduire en classe un support de travail familier,...

« Oui, mais pourquoi ? » (B2)

Pourquoi cogne-t-on les verres pour trinquer ? Le « pourquoi » est une interrogation souvent naïve mais éternelle. Grâce à cette fiche pédagogique, les...

Biographie de Coco Chanel

Après la découverte d'un document vidéo retraçant la vie de Gabrielle Chanel, l’apprenant sera capable, en s’en inspirant, de rédiger la biographie d’une personne. Niveau : B2 +...

Les actrices

Envie de parler de cinéma ? Cette fiche pédagogique vous propose d’amener vos étudiants à répondre à des questions et à exprimer leur opinion sur le cinéma et sur l’art après...

« Parle-t-on français ailleurs dans le monde ? » question de Luna (10 ans) – (A2)

En ce mois de la Francophonie, répondez à cette question d’une façon drôle et pertinente.Grâce à cette fiche pédagogique, les apprenants pourront en apprendre plus sur la place...

Le respect de l’environnement en vidéo – A1, A2, B1, B2

Vous trouverez dans cette fiche des pistes pédagogiques pour aborder la question du respect de l'environnement à partir des vidéos "Opérations" de la Fondation Nicolas-Hulot et...

Jeu de l’oie – Niveau A2-B1

Le fameux Jeu de l'oie est un jeu de société qui plait à tout âge. Vous pouvez le proposer à vos apprenants pour développer la communication orale tout en s'amusant ! Objectif...

Le jeu des phrases à placer – A1, A2, B1, B2, C1, C2

Dans l’approche communicative, le réemploi des actes de langage étudiés pendant le cours est un passage obligé de l’apprentissage de la langue étrangère. Le jeu des phrases à...

Les habits neufs de l’empereur – B2

Les habits neufs de l'empereur d'Hans Christian Andersen est un conte réaliste, on n'y trouve aucun élément surnaturel, magique. Andersen y raconte l'histoire d'un empereur...

« Mot-valise » – A1, A2, B1

Le mot-valise est un mot constitué par l'amalgame de la partie initiale d'un mot et de la partie finale d'un autre. Ainsi, le franglais est issu de français et anglais et désigne...

Allitérations et assonances – A2, B1, B2, C1

Pour travailler la phonétique, les assonances et les allitérations constituent un excellent support. Bien sûr, l'enseignant aussi doit jouer le jeu ! Les chaussettes de...

Se représenter le monde de demain – A1, A2, B2

L'habitat du futur : des activités linguistiques variées faisant appel à l'imagination des apprenants autour de l'entretien accordé par l'architecte Jacques Rougerie....

Fiche-chanson : Camille, Je ne mâche pas mes mots. B2

Découvrir ou redécouvrir Camille avec un titre issu de son dernier album (OUÏ) : Je ne mâche pas mes mots, se familiariser avec les jeux de mots, s’amuser avec les...

Exemple de fiche d’exploitation d’un document authentique

En complément de son article théorique, Valérie Lemeunier propose un exemple de fiche d'exploitation (niveau B1) d'un article publié sur le site de la Banque mondiale : "La...

Les actrices

Envie de parler de cinéma ? Cette fiche pédagogique vous propose d’amener vos étudiants à répondre à des questions et à exprimer leur opinion sur le cinéma et sur l’art après...

Place à la vie ! Publicité IKEA (B1)

Réviser les verbes au présent, comparer, donner son opinion ... et tout cela en musique ! Objectif général Comprendre le message véhiculé par un spot...

Le merveilleux jardin d’Ariane Mouchkine – B2, C1

Nous vous proposons quelques pistes pédagogiques à partir de la scène d'exposition des Éphémères d'Ariane Mnouchkine. Analyse d'un passage La scène du "merveilleux...

La chambre de Van Gogh à Arles – A1, A2

Amusez-vous avec vos apprenants à décrire une pièce à partir du célèbre tableau de Van Gogh. Niveaux : A1 à A2 Public : 7 à 10 ans Objectif général : Décrire un...